MPS : votre partenaire pour les certifications horticoles de développement durable

MPS : des outils innovants pour accompagner les entreprises horticoles dans leur politique de durabilité

Produire, vendre, utiliser des végétaux contribue à la qualité de notre cadre de vie, à la fois au plan esthétique, environnemental et social.

En adoptant des pratiques transparentes et durables, les acteurs de la filière montrent leur cohérence : ils confortent et valorisent ce rôle du végétal et contribuent aux objectifs internationaux de durabilité.

MPS a pour mission de promouvoir l'adoption de bonnes pratiques environnementales et sociales dans le secteur horticole, et de les rendre quantifiables et transparentes. Pour cela, MPS développe des outils de certification innovants et accompagne les entreprises dans leur politique de durabilité, en s'appuyant sur 3 piliers :

  • Le développement d'outils numériques innovants et de standards globaux d'évaluation au service de la transparence
  • Un accompagnement des professionnels, dans une approche de filière
  • Des audits rigoureux et indépendants permettant de délivrer des certifications à tous les niveaux de la filière

Le cœur du dispositif est la certification environnementale "MPS-ABC", outil de pilotage de l'impact environnemental des productions horticoles. C'est le premier pas des producteurs dans la certification

Lire la suite

Afrique : la production de fleurs se fait-elle au détriment de la sécurité alimentaire ?

Flowers for food couvertureLa floriculture : une opportunité en termes d'emplois et de devises

Gourmande en énergie et en main d'œuvre, la production de fleurs et de jeunes plants a fait l'objet d'une large délocalisation dans les pays à faible coûts, notamment en Afrique de l'Est. Pour ces pays et les bailleurs internationaux qui les financent, la floriculture est un secteur pourvoyeur d’emplois en milieu rural et de devises à l'exportation. La production ornementale génère ainsi  plus de 17 000 emplois directs, dont 68% de femmes, et près de 800 000 emplois indirects en Afrique de l’est.
Si les conditions d'emploi, de prélèvement et de préservation des ressources naturelles, notamment l'eau, ont souvent fait débat, les soulèvements récents en Ethiopie (voire encart), ainsi qu'une étude publiée par LANDac, Institut de développement rattaché à l'Université d'Utrecht, pose une autre question : le développement de grandes surfaces de productions ornementales ne porte-t-il pas atteinte à la sécurité alimentaire des populations locales?

Lire la suite

Login